Journée mondiale des toilettes : parlons égalité des sexes

18 novembre 2020

Journée mondiale des toilettes : parlons égalité des sexes

Chaque année, le 19 novembre nous permet de revenir sur l’importance des enjeux sociétaux et environnementaux révélés par le manque de toilettes dans le monde. Insécurité, pollution, éducation, hygiène, inégalité… Les toilettes sont le théâtre d’intenses revendications notamment en ce qui concerne l’égalité entre hommes et femmes. Zoom sur ce sujet qui fâche !

Le droit de pisser selon Julien Damon

Sociologue et professeur associé à Sciences Po Paris (master d’urbanisme), en 2009 Julien Damon utilise pour la première fois l’expression “le droit de pisser” publiée dans la revue Droit Social. Dans cet article, monsieur Damon rappelle tout simplement qu ‘”uriner fait partie, avec d’autres besoins, de ces petits riens urbains auxquels tout le monde est confronté”. Soulevant la question des toilettes publiques qu’il replace au centre des discussions sur l’aménagement urbain, son essai révèle des inégalités persistantes en 2020.

Si les toilettes publiques ont vu le jour à partir des années 1840, elles disparaissent presque complètement après la seconde guerre mondiale du fait de leur mauvaise réputation notamment en termes d’hygiène et d’intimité due à leur image de pissotière ouverte…

C’est en 1991 que les sanisettes connaissent un renouveau suite au vote de la fin de la gratuité. Enfin les femmes avaient un endroit où se soulager ! Il aura donc fallu attendre les années 1990 pour reconnaître le droit de pisser aux femmes…

30 ans plus tard, où en est-on ? Eh bien, l’inégalité n’a pas tout à fait disparue. Malgré les efforts des mairies à mettre à la disposition de tous des endroits où satisfaire ses besoins naturels, le processus de transformation ne s’adapte pas aux maux de notre population actuelle : l’insécurité, le temps et l’hygiène.

“Si vous voulez connaître la véritable position des femmes dans la société, regardez la file d’attente pour les toilettes”, déclare ainsi Dr Clara Greed. Vous rencontrerez peu de femmes se rendant par plaisir dans des toilettes publiques. Déjà il y a le temps d’attente : les femmes passeraient 2,3 fois plus de temps aux toilettes que les hommes, différences physiologiques obligent. Ça y est, c’est votre tour, vous allez enfin pouvoir rentrer et vous soulager en vous assey… Ah non ! Quand on est une femme, on ne s’assoit pas. On pratique le squat pour éviter de toucher la cuvette parce que ce n’est pas hygiénique. Vous, messieurs, vous n’avez pas ce soucis, vous restez debout tout en essayant de ne pas en mettre partout.

 

L’affaire est dans le bac

« À nombre égal d’accès à des espaces sanitaires, il s’ensuit des files d’attente tout à fait différentes ». Interminables (souvent) pour les femmes ; inexistantes (souvent), pour les hommes… Alors la solution se trouverait-elle sous notre nez ? Serait-ce cette cuvette qui serait la cause d’inégalité ? Virginie Milliet, Directrice PSV,  nous a dégoté la solution et elle fait ses preuves depuis 1 an : l’urinoirE fémininE Madame Pee. Conçue par une femme, selon la morphologie et les habitudes féminines, Madame Pee divise le temps passé aux toilettes par 3 : car les femmes découvrent un espace sans contact et hygiénique, adapté à leur position squat (plus besoin de recouvrir la cuvette de papier toilette !), équipé de l’indispensable patère pour leur sac à mains… Et qui préserve leur intimité en même temps.

 

Sauvons l’intimité des Messieurs

L’intimité offerte par Madame Pee a fait des émules chez la gente masculine. Se sentant plus en sécurité et à l’abri des regards dans nos Madame Pee plutôt qu’en faisant pipi dans un urinoir classique ouvert, ces messieurs ont brisé les préjugés nourris depuis 1840 pour exprimer leur désir d’intimité et de sécurité profond. C’est ainsi que Mister Pee est né, selon les fondamentaux acquis par l’expérience de notre Madame Pee sur les événements couverts par PSV.

 

Vous souhaitez voir le duo Madame et Mister investir les lieux publics et offrir une solution mobile et hygiénique aux citoyens ? Contactez notre équipe PSV pour découvrir l’offre Urban Pee !



    Sous réserve de disponibilité dans votre agence

    Les informations recueillies dans ce formulaire sont enregistrées par PSV dans un fichier informatisé permettant un suivi commercial suite à votre demande de devis. Ces données sont conservées pendant 3 ans et sont destinées aux directions Marketing et Commerciales. Conformément à la loi "Informatique et libertés", vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant : donneespersonnelles@enygea.com